Decouvrir-la-France.com

Choisissez votre destination sur la carte de France

Commercy - Une rue

Commercy - Ancien Hôtel de Ville

Vous êtes ici : Région Lorraine > Meuse > Commercy

Commercy

CommercyLorsque l'on entend le nom de Commercy on pense bien souvent d'abord aux madeleines, ces petits gâteaux dont la célébrité n'est plus à démontrer. Mais Commercy est avant tout une jolie petite ville de Lorraine, au sud-est du département de la Meuse. Elle doit beaucoup aux ducs de Lorraine, dont l'ex-roi de Pologne Stanislas Leszczynski, qui en fit la cité des "Plaisirs Royaux" en créant à l'époque un exceptionnel domaine de chasse.

Plusieurs architectes, dont Emmanuel Héré, l'architecte de la Place Stanislas de Nancy, exercèrent leur talent à Commercy, et la Place du Fer à Cheval en est un parfait exemple. L'Art Nouveau, très présent en Lorraine grâce à l'Ecole de Nancy, laissera également son empreinte dans la cité.

Château de Commercy

Château de CommercyCe n'est pas Stanislas Leszczynski qui fit construire le château de Commercy, celui-ci existait bien avant, et c'est en fait le Prince de Vaudémont qui, dès 1709, confiera à ses architectes Boffrand, Dorbay et le moine bénédictin dom Durand le soin de transformer l'ancienne forteresse en véritable palais. Ce projet ambitieux ne transformera pas que le château, mais aura des répercutions sur l'ensemble de la ville.
A la mort de Stanislas (1766), le château de Commercy deviendra propriété du Royaume de France, mais commenceront alors pour lui des heures plus sombres. Délaissé, transformé en caserne puis à nouveau abandonné, le château sera enfin en 1957 acquis par la commune de de Commercy et connaîtra alors une longue période de restauration.

Madeleines de Commercy

MadeleinesLes madeleines de Commercy constituent un dessert ou un goûter qui, né en Lorraine, est désormais bien présent sur toutes nos tables. La légende veut que cette pâtisserie ait été confectionnée en 1755 par une jeune servante de Stanislas Leszczynski,  à qui l'on demanda de remplacer au pied levé le pâtissier... qui avait rendu son tablier avant de réaliser son dessert.
Très satisfait de ce dessert original, Stanislas aurait alors demandé à la jeune servante le nom de ce gâteau : elle répondit qu'il n'en avait pas. Stanislas décida alors qu'il porterait celui  de la jeune fille : Madeleine.
Si, comme Marcel Proust, vous avez une attirance particulière pour les madeleines, vous n'aurez aucun mal à vous procurer les meilleures qui soient dans les boulangeries de Commercy.

 

Château - Peinture

Le château de Commercy - Toile du Musée des Beaux-Arts de Nancy.

Commercy - Prieuré

Le Prieuré de Breuil